Cuisinier-pêcheur engagé

Christopher Coutanceau

 

Passionné par la mer et navigateur depuis sa plus tendre enfance, le chef rochelais, récompensé d’une troisième étoile Michelin en 2020, est un fervent défenseur de la pêche durable et de la cuisine anti-gaspillage. Chaque matin, à la criée, le « cuisinier-pêcheur » choisit avec amour et minutie les plus beaux produits issus de la pêche locale : coquillages, crustacés et poissons de ligne avec une priorité, celle de respecter strictement les saisons de la mer, en excluant de sa carte les espèces menacées ou en période de reproduction. Une cuisine de la mer à l’assiette.

En savoir plus

Sur son semi-rigide dès qu’il en a l’occasion, le chef applique depuis toujours les règles d’une pêche respectueuse. Aujourd’hui, il lui tient à cœur, via son métier et sa passion, de sensibiliser à la cause de la préservation des ressources marines. Christopher Coutanceau collabore avec de nombreuses associations telles que Ré Nature Environnement. Militant d’une pêche artisanale, il s’est notamment battu aux côtés de Bloom pour obtenir l’interdiction de la pêche aux chaluts en grand fond et l’interdiction de la pêche électrique en Europe. A l’occasion de la sortie du guide Michelin 2019, l’année précédant la troisième étoile, il s’est vu décerner le prix de la Gastronomie Durable, une première dans l’histoire du guide rouge.

 

"Enivrant et captivant, l’océan est pour moi une vraie passion. C’est ma vie !"

 

"Il m’a en quelque sorte forgé et fait partie de mon quotidien. J’aime connaître les moindres cailloux, les différentes espèces de poissons, de crustacés ou de coraux de mon terroir. Il est aussi important pour moi de prôner une pêche raisonnée et d’être engagé dans la protection des océans et de la faune marine.
C’est ça qui me fait me sentir vivant…. C’est ici que mon esprit se déconnecte. Ce bleu si profond, si relaxant, cette si belle nature me fait vivre et me rend heureux, tout simplement.
C’est mon grand-père, André Coutanceau qui m’a tout appris. Cet homme que j’aimais et que j’admirais m’a transmis la passion pour la pêche et pour l’observation de la mer. Quand nous rentrions de la pêche, ma grand-mère Guiguitte cuisinait comme un grand chef notre pêche du jour : poissons, crustacés et coquillages. D’ailleurs je lui donne 3 macarons ! C’est pour cette raison que j’ai voulu devenir un grand cuisinier et un vrai pêcheur.
C’est grâce à mon histoire, à mon entourage et tout l’amour qu’ils m’ont donné. Dans ma vie quotidienne, la mer et la pêche m’apportent le respect des ressources, de ces matières premières qui font de ce lieu magique un trésor sans prix.
J’apprécie partir tôt le matin, explorer les fonds marins, pêcher dans les règles de l’art et prélever le strict nécessaire pour déguster et partager ces bonbons marins. Cela représente pour moi un formidable réservoir d’expression où je puise quotidiennement, pour donner le meilleur à travers ma cuisine. J’aime transmettre à mon tour cette culture à mon équipe et surtout à nos convives, ce sont eux qui m’offrent le luxe de pratiquer mes deux passions : la cuisine et la pêche."

511/Le-chef/IMG_3483-COlivier-Roux-Coutanceau.jpg
511/Le-chef/IMG_1929.jpg
511/Le-chef/Reportage_C_Coutanceau-4.jpg
511/Le-chef/IMG_3280.jpg